Search Result


Getting Things Done- Freemind sur Biggerplate

Article par Franck Maintenay: Utilisateur actif du Mind-Mapping depuis 2006 et membre sur Biggerplate depuis 2011.
Spécialisé dans les logiciels libres de Mind-Mapping, son blog est également consacré à tous ce qui touche de prêt ou de loin aux outils et techniques du Mind-Mapping et, de manière plus générale, à la cartographie de l’information. Bonne lecture !

Ayant découvert le Mind-Mapping il y a maintenant une dizaine d’années, je me suis très vite mis à la recherche de logiciels qui permettraient de créer des cartes avec la souplesse de l’informatique : pouvoir les faire évoluer selon les besoins, les partager aisément...

J’ai donc découvert Freemind qui m’a très vite conquis. Simple d’utilisation, cartes légères ne nécessitant pas de grosses configurations informatiques et, surtout, des fonctionnalités époustouflantes en terme de traitement de l’information. Le logiciel étant libre et gratuit, sa communauté, très importante dans le domaine universitaire, est impressionnante. La dernière version stable est téléchargée près de 15000 fois par semaine !

Pouvoir partager les cartes Freemind sur la plateforme Biggerplate est donc un excellente nouvelle.
Comme je l’ai indiqué, Freemind dispose de fonctionnalités très abouties. C’est pour cette raison que j’ai créé le blog Freemind par l’Exemple en 2008. Il n’existait en effet aucune littérature francophone sur ce logiciel.

Pour faire le tour de ce que l’on peut faire avec les fonctionnalités avancées de Freemind, j’ai créé un modèle de carte GTD pleinement opérationnel. GTD (pour Getting Things Done) est une méthode d’organisation des tâches créée par un Américain, David Allen, extrêmement précise basé sur un découpage des “choses à faire” selon un mode opératoire à respecter.

Pour chacune des tâches, il convient de se poser un certains nombre de questions décrites sur ce schéma. Il convient donc d’être très méticuleux ! Ce qui n’apparaît pas dans ce schéma est l’utilisation de “contextes”. A chaque action il convient d’associer un contexte qui permettra de la traiter. Par exemple, si une action consiste à envoyer un e-mail, le contexte qui lui sera associé sera @mail. Dès que les conditions du contexte sont réunies (j’attends par exemple mon train, j’ai 30 minutes devant moi et j’ai un accès internet) il suffit de sélectionner le contexte @mail pour voir les tâches qui lui sont associées, indépendamment du dossier d’origine, et les traiter car je dispose de tous les éléments nécessaires.

Cette méthode est très exigeante car il convient d’être parfaitement discipliné.

Il existe quelques logiciels de GTD aujourd’hui, mais ils sont pratiquement tous présentés sous forme linéaire. J’ai donc décidé d’utiliser Freemind pour créer une carte d’application de la méthode. Pour cela, la carte contient, dans sa trame de 1er niveau, tous les éléments de base : les actions élémentaires, les “projets” (au sens GTD, c’est à dire un ensemble d’actions élémentaires d’un même dossier), les tâches sous traitées, la corbeille,...

Les actions élémentaires sont créées au niveau des branches de niveaux inférieurs et les contexte et personnes à qui sont déléguées les tâches sont ajoutés dans les attributs Freemind. Enfin, les alertes Freemind sont utilisées pour définir les dates “butoir” des actions qui le nécessitent. Enfin, en utilisant le système de filtre proposé par Freemind, il est possible de n’afficher que les éléments qui nous intéresse à un moment précis (les tâches d’un même contexte,...)

La carte que j’ai partagée sur la plateforme Biggerplate tient compte de tous ces éléments. Les éléments qui la compose sont fictifs, mais donnent une idée de l’exploitation qui est possible de Freemind.

Cette carte, est bien entendu disponible sur Biggerplate.com !

Author image
Ruth manages our global mind mapping community: sharing news, stories, and updates! Je m'engage avec la communauté mondiale; je gère le contenu et marketing du mind maps !
Oxford, UK Website